Accueil

noto b90d0

Google a développé une nouvelle police de caractères, open source, baptisée Noto. Elle doit permettre de lutter contre les problèmes d’affichage. Il arrive parfois qu’une police ne soit pas reconnue sur un système, c’est l’erreur notdef (not defined) ou encore tofu. C’est pourquoi Google, afin de s’assurer qu’il n’y ai pas de soucis sur ses services à travers le monde, a collaboré avec de nombreux experts pour mettre au point Noto. Cela permettra également de prendre en compte de nouvelles polices Unicode, comme les émojis. Noto supporte 800 langues et 110 mille caractères.

Cette police supporte même certaines langues rares et d’anciens systèmes d’écriture, ce qui pourrait aider à préserver l’histoire et la culture face à la numérisation.

Liens :

- Le site de Noto
- Le dépôt Github

- Source de l'article

Articles similaires